Les races de vaches laitières

Au Canada, il existe plusieurs de races de vaches laitières au Canada, Holstein, Ayrshire, Guernsey, Jersey, Suisse Brune, Shorthorn laitière et la Canadienne. La taille, la forme et les caractéristiques liées à la production laitière varient d'une vache à l'autre. La vache laitière est le mammifère terrestre qui procure la plus grande quantité de lait. La plupart des races de vaches laitières sont efflanquantes : des hanches très saillantes et des os apparents. La plupart des éleveurs recherchent des animaux pur-sang pour pouvoir consolider le cheptel. Je vais vous décrire chaque race en donnant un peu d'historique et leurs caractéristiques.  

Holstein:

            La première importation de la Holstein au Canada a eu lieu en 1881. Les premiers troupeaux viennent des États-Unis, mais le pays natal est la Hollande mais plus précisément la province de Frise. La Holstein est la vache la plus connue à travers le monde. Les sujets Holstein représentent près de 90% du cheptel canadien. C'est un animal de grande stature, pesant environ 750 kg (1500 livres). La production moyenne la plus élevée de lait est de 30 litres par jour. Son lait est très riche en protéines. Sa grande caractéristique est sa robe noire et blanche : grandes tâches noires délimitées sur un fond blanc. Elle se permet exceptionnellement certains écart et revêt une robe blanche tâchetée de rouge. Ses immenses capacités de production de lait sont en revanche soumises à des contraintes très strictes : les vaches Holstein nécessitent des soins constants et un environnement contrôlé. À la moindre contrariété: leur rendement en lait baissera très rapidement. Quelques désavantages de la race : premièrement, le nombre d'année de production (environ de 6 ans) et deuxièmement, le mauvais rendement en viande.   

 

Ayrshire:

                    La Ayrshire est d'origine Écossaise, dans les régions montagneuses d'Ayr. Les premières Ayrshire touchent le sol des États-Unis en 1822 et environ à la même période elle arrive au Canada dans la région de Montréal. La Ayrshire est la deuxième race la plus importante au Québec. Elle représente environ 20% du troupeau québecois. Elle a une robe tachetée de brun-rouge sur fon blanc. La vache Ayrshire a une taille moyenne, pesant en moyenne 600 kg (1200 livres). Elle produit environ 25 litres de lait par jour. L'Ayrshire est réputée pour sa vigueur, son rendement, la forme et la qualité supérieure du pis et l'adaptabilité à tous les système de gestion. Elle est souvent choisie par les éleveurs pour sa résistance au froid, pour ses bonnes aptitudes au vêlage et ainsi pour la bonne qualité de sa viande. Elle est une excellente laitière, plus précisément une très bonne beurrière.

 

Guernsey: 

                La Guernsey a été créée sur l'Île de Guernsey dans la Manche. On l'a importé au Canada en 1878. Cette race est moins connue au Québec. La Guernsey est très adaptable à plusieurs milieu. Elle a un pelage brun roux et blanc. La Guernsey a un poids moyen de 450 kg et une taille moyenne de 1m 30. Sa production moyenne est de 23 litres de lait par jour. Le lait est riche en gras et en protéines et il est à peu près semblable à la Suisse Brune. Son lait possède une couleur jaune, car il contient beaucoup de carotère (pigment que l'on retrouve dans les carottes et dans le jaune d'oeuf). Sa conformation est très laitière et très proche de celle de la Jersey avec un corps mince et anguleux. Elle a de très bons rendements en production laitière, de bonnes aptitudes au vêlage et son caractère doux.   

Jersey:

              La race Jersey est originaire de l'île de Jersey située près de la France. Elle est l'une des plus anciennes races du monde. On l'a importée pour la première fois au Canada en 1868. La Jersey a la réputation de séduire beaucoup de gens par sa personnalité attachante, sa docilité et sa présence. Elle est une vache de petite taille fort charmante avec con pelage fauve clair ou noir avec parfois des tâches blanches. Elle mesure 1m30 au garrot et pèse 450 kg. Sa production de lait en moyenne est de 22 litre par jour. La Jersey a un tempérament avec lequel le producteur peut travailler avec facilité et elle est une très bonne productrice. Elle est réputée pour produire un lait particulièrement riche en matière grasse et en protéines. Son lait fait d'excellent fromage et une excellente crème glacée. Les sujets Jersey ont la capacité de tolérer la chaleur et l'humidité qui ne nuisent pas à son appétit et à sa production de lait. 

 

Suisse Brune:

             Ses ancêtres sont originaire de la Suisse. Elle est débarqueer en Amérique de Nord en 1869. La Suisse Brune serait probablement la plus ancienne des races laitières. En 1888, elle arrive en Ontario et au Québec plus précisément en Estrie. La Suisse Brune a un pelage brun/gris/beige, plus pâle à l'intérieur des oreilles et des membres. Un cercle de couleur gris plomb orne son mufle. La Suisse Brune possède une forte constitution et elle se démarque par sa facilité d'adaptation, sa résistance aux maladies et sa longévité. Les pâturages en Suisse sont à une altitudde moyenne de 3500 mètres au-dessus du niveau de la mer donc ce qui fait qu'elle a une forte endurance. C'est une grosse vache mesurant 1m 40 au garrot et pesant entre 650 et 750 kg. La Suisse Brune a un dos droit, un bassin large et une poitrine profonde. Elle a un tempérament calme et la qualité de son lait est riche en protéines et en gras. Sa production moyenne de lait est 25 litres par jour. Son lait est recherché pour son rendement fromager.

 

Shorthorn laitière:

                  La Shorthorn laitière est arrivée au début du 19e siècle. Elle vient du Nord-Est de l'Angleterre. Les premières Shorthorn étaient des animaux très polyvalents. Sa robe est de couleur rousse et blanche. La vache adulte pèse environ 600 kg. Il existe 3 différentes "lignes" de Shorthorn : la race à la viande, la Milking Shorthorn (laitière) et la Dairy Shorthorn.

Canadienne:

             La Canadienne est descendante des anciennes races bretonnes et normandes. Elle serait la première race bovine à être développée en Amérique de Nord. Aujourd'hui au retrouve la race Canadienne principalement au Québec. Elle a une robe soit noire, brune, fauve ou rousse et elle est plus claire le long de la ligne dorsale, autour du museau et près du pis. Avec la couleur de sa robe, sa peau pigmenté noire et son poil luisant et fin permettent de bien s'adapter aux climats chauds et ensoleillés de nos étés. La Canadienne est reconnue pour sa facilité d'adaptation aux sols et aux climats inhospitaliers. Elle a un poids maximun de 500 à 550 kg (1000 à 1100 livres). Elle est plus costaud que la Jersey. Le lait qu'elles produisent est riche en gras et en protéines et on l'utilise pour la fabrication de fromages spécialisés. La longévité et la bonne qualité de la viande de la Canadienne sont des qualités complémentaires.   

 

 

             Leur robe Production le lait par jour                 Taille                  Poids
Holstein noire ou rouge et blanche               30 litres          grande stature                  750 kg
Ayrshire       rouge et blanche               25 litres               moyenne                  600 kg
Guernsey   brun roux et blanc               23 litres          1 m 30 au garrot                  450 kg
Jersey fauve clair ou noir et       tâches blanche                22 litres          1 m 30 au garrot                  450 kg
Suisse Brune        brune/gris/beige                25 litres          1 m 40 au garrot              650 - 750 kg
Shorthorn laitière        rousse et blanche             -------------           --------------                  600 kg
Canadienne     noire, brune ou rousse             -------------                 petite               500 à 550 kg