La reproduction

Les appareils génitaux

Le bouc est doté de testicules à l'intérieur d'enveloppes qui sécrètent de la testostérone et produits des spermatozoïdes. Il possède aussi : des voies génitales pour la maturation du sperme, des glandes annexes pour la sécrétion d'exsudats et un pénis(verge) servant à la copulation.

La femelle quant à elle possède des ovaires pesant de 3 à 10 g servant a la production des ovules et de la progestérone. Elle sécrète aussi un corps jaune la préparant à la gestation. Ces appareils servent à la production d'ovules régulières, la croissance de l'embryon et du fœtus et à la mise bas puis l'allaitement.

Physiologie de la reproduction

À environ cinq mois, le chevreau entrera dans sa phase pubère. Prêt pour la reproduction, ses premiers éjaculats ne contiendront pas beaucoup de spermatozoïdes. Il est officiellement considéré comme un adulte à environ 2 ans. Il ne sera utilisé que pendant un période bien définie de 3 à 4 mois  et sera le reste du temps, mis à part des femelles.

La femelle ne débutera la reproduction qu'à l'âge de sept mois ou à un poids de 30 à 33 kg . Son cycle de chaleur dure en moyenne 21 jours et ce, une fois par année de juillet à décembre. Pour stimuler ses chaleurs, on la met avec un bouc. Les principaux signes de chaleur sont : la nervosité, l'acceptation d'être monté, les béguètements fréquents et la queue que remue souvent. De plus, il est possible de voir du mucus s'échapper de sa vulve humide et une baisse d'appétit.

Durant une période de 153 jours nommée la gestation, l'embryon se développera pour devenir le fœtus. Celui-ci est entouré par des enveloppes appelées l'amnios, l'allantoïde, et le chorion. Si la chèvre a plusieurs chevreaux(2 ou 3) en elle, la durée de gestation sera raccourcit.

Les saillies

Lorsqu'il s'agit des saillies, ils peuvent se faire de manière naturelle avec un bouc que  l'on isole avec la femelle. Cependant, pour des questions sanitaires et d'amélioration de génétique, l'insémination artificielle est la plus utilisée .Cette technique a un grand succès auprès des éleveurs et est en pleine expansion. Cette méthode consiste à déposer la semence du géniteurs sélectionnés à l'intérieur du col de l'utérus      

Menu